Appel à propositions – Festival des Libertés Numériques du 1er au 16 février 2020

Comment passer du « partage du monde » au « monde du partage » ?

La troisième édition du Festival des Libertés Numériques aura lieu du 1er au 16 février 2020. Elle mise sur le partage d’information entre communautés, de pair(s) à pair(s). 

Ciblé·e·s, surveillé·e·s, géré·e·s par des algorithmes : avons-nous encore les moyens de préserver un espace de liberté et de vie privée dans notre monde numérisé ? Citoyen·ne·s et non citoyen·ne·s, étudiant·e·s, minorités, professions soumises au secret professionnel : comment pouvons-nous apprendre les un·e·s des autres pour échapper au contrôle social par des algorithmes ? Comment mettre en place des outils libres pour nous émanciper, nous mobiliser et faire communauté ?

Que vous soyez un collectif, une association, un·e étudiant·e, un·e amateur·ice, un·e professionel·le, etc. Devenez vous-même un relais ! Hébergez un événement ou intervenez en tant qu’animateur·ice : dans les écoles, universités, bibliothèques, maisons de quartier, brasseries, cinémas, etc. 

Exemples de formats :

  • Arpentage (outil d’éducation populaire consistant en une lecture distribuée et une synthèse collective d’un ouvrage)
  • Atelier
  • Café vie privée / Café Philo
  • Conférence
  • Exposition
  • Performance artistique
  • Projection / Débat
  • Représentation théâtrale
  • Table-ronde
  • …etc.

Consultez le site du Festival pour voir ce qui a été proposé en 2019 : https://fdln2019.insa-rennes.fr/

Modalités de participation 

Les propositions qui seront acceptées devront respecter les critères suivants : 

  • La proposition initiale doit avoir été envoyée dans les temps indiqués selon la méthode choisie par l’équipe de coordination (formulaire en ligne) ;
  • l’initiateur·ice de la proposition doit envoyer dans des délais indiqués les précisions éventuellement demandées par l’équipe de coordination ;
  • la proposition doit avoir comme premier principe l’information du public sur les thèmes du Festival et sa liberté de choix dans les outils et les recours à sa disposition, et non une visée publicitaire (placement de produit, publicité pour des prestations, etc.) ou électoraliste (propagande, action à des fins partisanes) ;
  • la proposition doit être en relation avec les thèmes du Festival tels qu’ils sont exposés dans l’appel à propositions et doivent être en accord sur le fond et sur la forme avec les valeurs promues par ce Festival : liberté de partage, protection de la vie privée en ligne, information. L’initiateur·ice de la proposition ou son organisme ne doivent pas être connu·e·s pour transgresser régulièrement ces valeurs ;
  • la proposition ne doit pas faire l’apologie d’usages illégaux des outils d’anonymisation ou de partage d’informations.

Dans une perspective d’inclusion, l’équipe de coordination vous recommande de veiller aux points suivants :      

  • L’accessibilité des événements (concernant les personnes en situation de handicap) ;
  • la parité (notamment concernant les propositions de tables rondes) ;
  • les modalités de participation financière éventuelles des événements (que nous souhaitons de préférence à prix libre ou gratuits).

N’hésitez pas à nous contacter pour travailler sur ces points.

Proposez votre événement avant le 13 octobre en remplissant le formulaire suivant : https://framaforms.org/festival-des-libertes-numeriques-2020-appel-a-propositions-1560511231

Contactez-nous !

L’équipe de coordination organise la coordination mais pas les événements ! Nous sommes néanmoins à votre disposition pour vous aider à compléter votre projet d’événement (recherche de salles ou d’intervenant·e·s, mise en relation entre organisateur·ice·s, etc.).

N’hésitez pas à nous envoyer un mail à : contact-fdln@insa-rennes.fr

À très vite !

L’équipe de coordination :

8 commentaires sur “Appel à propositions – Festival des Libertés Numériques du 1er au 16 février 2020”

  1. Madame, Monsieur,

    En tant qu’artiste, je suis vivement intéressée par votre proposition d’événement. Je n’ai malheureusement pas les moyens d’organiser moi-même mon exposition collective. Je souhaiterais me rapprocher d’une structure pour proposer ma participation, mais je ne sais pas comment m’y prendre.

    Je réalise des coiffes en divers matériaux détournés tels que le câble électrique ou la gaîne électrique. Ce besoin de créer des ornements corporels dans des matériaux rudes de prime abord, provient de mon sentiment personnel d’avoir à me rendre existante aux yeux des autres. Dans un monde ou les algorithmes des réseaux sociaux donnent de plus en plus le sentiment d’être noyé dans la masse, mes coiffes sont des objets d’art représentatifs de cette quête d’identité propre à l’homme occidental moderne.

    Je réalise également des broderies avec ces même matériaux, qui, elles, sont comme des portails entre réalité et imagination, monde virtuel et monde réel.

    Je ne vais pas trop m’attarder sur le sujet et vous laisser juge en vous laissant mon site internet. J’espère que je pourrais faire découvrir mon travail au sein de votre événement!

    http://sarabritasalamone.wixsite.com/sara-brita-salamone

    Cordialement,

    Sara Brita Salamone

  2. Depuis 2017, le groupe lillois Shiko Shiko propose un gaming-concert intitulé ULTIMATE BITS BATTLE, projet participatif créé autour du jeu « TeenageMutant Ninja Turtles : Turtles in Time ».
    Au cœur d’une scénographie, le spectateur est invité à se munir d’une manette pour incarner les tortues ninja. Les musiciens interprètent toutes les musiques du jeu et un commentateur anime la progression des joueurs.
    Un concept ludique et musical qui propose une expérience inédite !

    La scénographie du projet s’adapte en fonction des lieux de diffusion.
    Le projet se veut autonome et peut-être livré clés en main si vous ne disposez pas de matériel.
    Plusieurs sessions de jeu possibles pendant l’événement.

    TEASER : https://www.youtube.com/watch?v=_zojcF24AUI

    Le projet s’est joué à : La Manufacture (Saint Quentin), Hydrophone (Lorient), ENSEMM (Besançon), Moloco (Audincourt), Le Poche (Béthunes), L’Ouvre-Boite (Beauvais), Novomax (Quimper), Stéréolux (Nantes), Festival Hors Pistes (Annecy), MOFO Festival (Saint Ouen), Aéronef (Lille), etc…

    Le gaming-concert est de nouveau disponible en 2020.

    Cordialement,
    David

  3. BONJOUR,

    Je suis DIALLO Alpha Oumar Haoulatou, médiathécaire responsable espace numérique au Centre Culturel Français de Guinée.
    Personnellement, je trouve très important le festival…la médiation sur les ressources libres, fait partie de mon quotidien professionnel.

    Par contre, je souhaiterais vivement être présent à cet événement, en tant professionnel en médiathèque, est il possible d’être parmi vos invités? je vous en serai très reconnaissant.

    Cordialement,

  4. Juliette Bessou, Cie A Corps Perdus dit :

    Bonjour,
    Ayant entendu parler du Festival des Libertés Numériques, je me permets de vous contacter afin de vous demander quelques renseignements.
    Je me nomme Juliette Bessou et je travaille avec la compagnie de théâtre Cie A Corps Perdus à Rennes.
    Nous travaillons actuellement sur notre nouvelle création qui s’intitule Connexion(s) /Récital Technologique/
    C’est un spectacle qui parle des nouvelles technologies, du trading algorithmique et des réseaux sociaux tout en traitant de la question de notre liberté dans ce monde numérisé.
    Comme ce projet rejoint la thématique de votre festival, nous avons été contacté par la médiathèque de Melesse pour le jouer lors de cet événement. Nous aimerions également rencontrer d’autres structures pour diffuser cette création.
    En tant que coordinateurs du festival, peut-être connaissez-vous d’autres lieux qui pourraient être intéressés par ce spectacle?
    De plus, nous sommes très intéressés pour rencontrer d’autres artistes et chercheurs autour de la question du numérique et peut-être imaginer des interventions communes lors du festival.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *