Conférence « Technologies NBIC : anthropomorphisme et appropriation des corps »

L’objet de cette conférence, faisant suite aux interrogations générales posées lors de la première édition du Festival des Libertés Numériques, souhaite interroger l’une des facettes du tournant numérique que constitue la révolution dites « NBIC ».
Cette dernière, qui opère une découpe de l’être humain en 4 parts : Nanotechnologies, Biotechnologies, Informatique et Cognitif, semble vouloir s’approcher plus encore de la quête d’une humanité augmentée, d’une possible immortalité. La question du corps, et des corps, devenant des objets pensés par des prismes techniques, constituera notre objet de réflexion principale.

Avec l’essor exponentiel de l’intelligence artificielle et des interfaces hommes-machines (IHM), de la santé connectée comme industrie florissante, nous pouvons dire que les nouveaux enjeux sociétaux sont positivistes, matérialisés par cette tendance au rejet de méthodes non expérimentales, dans une volonté d’ « ordre et progrès « .

En partenariat avec le séminaire RadX des doctorants de l’IRISA Rennes, nous souhaiterions discuter de cette reconfiguration sociétale, tenter d’en saisir les contours, les enjeux, ainsi que les possibilités émancipatoires.

Venez nombreux pour alimenter le débat !

Avec :

Léna Dormeau,chercheuse indépendante en philosophie du numérique / sociologie de la santé mentale, chargée d’enseignement à l’Institut Catholique de Paris / Université Rennes 2.

Prix libre.

ical Google outlook Transplaner 1er février Région de Rennes
Pôle Numérique Rennes Villejean, Université Rennes 2, place du Recteur Henri Le Moal, 35043 Rennes Carte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *