Soirée « TransCyberien – Bring back the party into cryptoparty »

Le collectif bicéphale Transcyberien réunit crypto et musique dans des soirées double : d’un côté, une approche artistique du code et du chiffrement, de l’autre, une approche hacker de la musique et de la fête. Transcyberien est une fête décentralisée et opensource qui a eu lieu à Paris et Berlin, et pour la première fois à Rennes à l’occasion du Festival des Libertés Numériques!

Au programme des ateliers (18h-22h)

  • Présentation (en anglais) du travail de Manuel Beltrán (Institute of Human Obsolescence et Data Workers Union)

Dans ses installations l’artiste et hacker espagnol Manuel Beltrán explore le travail invisible des algorithmes et leurs effets sur notre comportement et notre engagement. Il explore les « micro-gestes » qui nous paraissent innocents et sans importance, et dévoile leur nature réelle en renversant le paradigme : nous ne sommes pas des simples usagers, mais des travailleurs non-payés, dont le labeur quotidien invisible est exploité par les géants du Net.

Dans son œuvre « Captcha », Manuel propose au spectateur de découvrir comment, en remplissant des captchas, nous participons au perfectionnement de l’Intelligence Artificielle, au cœur du programme drone de l’Armée Américaine. Les autres installations présentées incluent un jeu avec Alexa de Amazon, une réflexion sur le « travail numérique émotionnel », issu de nos interactions avec Facebook, et une installation qui génère de la cryptomonnaie à partir du corps humain.

Suivant la présentation aura lieu une discussion pour échanger avec Manuel sur son projet récent du Syndicat des Travailleurs de la Donnée (Data Workers Union). Quel est notre rôle, en tant que « data workers », dans le capitalisme numérique? Venez aider à penser ensemble aux formes d’engagement et de lutte collective qui correspondraient aux défis et aux formes que prend le capitalisme des plateformes.

  • « Dessine moi la crypto », atelier de sensibilisation et d’initiation à la cryptographie, animé par Xenia Lotus.
  • Présentation de « captcha comics », des bandes dessinées produites par des anonymes sur le mode du meme. Les auteurs tentent une explication narrative inspirée par les mots que les captcha associent aléatoirement.
  • Démonstration et atelier autour de Tails, système d’exploitation live pour préserver sa vie privée, animé par le collectif Défense Numérique Rennes (DNR)
  • Signal, Wire, Telegram, WhatsApp, Wickr et des dizaines d’autres applications promettent de nous défendre contre la surveillance de masse grace au chiffrement. Or, bien que chiffrés, tous ces outils sont centralisés, et certains ne sont même pas Libres ! Cet atelier met en lumière une nouvelle messagerie sécurisée en plein développement, qui est portée par un collectif international de militant.es et hackeu.ses avec un objectif de décentraliser nos communications quotidiennes, tout en offrant un chiffrement fort (standard openPGP). Il s’agit de Delta.Chat, une appli qui utilise l’infrastructure et les protocoles émail pour des échanges de messages instantanés. Pendant l’atelier on pourra installer l’application (Android, iOS et Linux), la tester et la critiquer. On ouvrira également une discussion sur la décentralisation, ses promesses et ses limites. L’atelier sera animé par Xenia, une des membres de l’équipe Delta.Chat.

Concerts et DJs (21-04h)

  • Guilhem All

[ Brest ]

Guilhem All utilise les disques et les patines à rebours des DJs, ralentissant, accélérant et scratchant pour un cut-up omnidirectionnel en direct. Il y ajoute des effets et des boites à rythmes pour naviguer entre techno irrégulière et musique concrète dubbée.

  • Mykonos (DJ set)

[ Paris – Bruits de la Passion ]

L’épopée vers l’île de Mykonos laisse en nage! Sa sélection unique allie la vigueur de la body music à des tempêtes de beat euro en tout genre, un voyage à la croisée de la new beat, de la house et des parfums rave du début des nineties. Mykonos fait partie du collectif Bruit de la Passion connu pour ses fêtes libres et extatiques.

  • Chico Electrik

[ Rennes ]

Depuis 1998, ce musicien habitué de l’Elaboratoire concocte sa musique avec passion, mélange de punk et de trance, pour un live cyber futuriste qui casse la baraque. A voir en live pour profiter de son enthousiasme contagieux, et de son jeu de scène flamboyant.

  • Sainte Rita (Dj set)

[ Paris – Transcyberien ]

Le résident du TransCyberien vous fait voyager au moins autant qu’un Moscou-Vladivostok dans ses sélections aventureuses qui mélangent sueurs froides et bouffées de chaleur. Son goût ne s’embarrasse pas d’étiquettes, mais ce sera quand même plus clair en énumérant quelques styles : post-punk, EBM, dancehall, dance bizarre…

  •  B3Y0N:D

[ Roazhon – Klub del Krash ]

Formation multiforme à la quête des possibles, avec trois platines et trois Amigas, ils produisent des sets imprévisibles qui peuvent allier dark ambiant, harshnoise, power electronics, flûte… bref beaucoup de bruit mais pas pour rien.

Infos Pratiques

● Entrée à prix libre ●

Cocktails soviétiques à la base de raifort, betterave, vodka, miel, piment… Assiette végétale à prix solidaire.

du au
S'imaginer 9 février Région de Rennes
Elaboratoire - 48, Boulevard Villebois-Mareuil, 35700 Rennes Carte

1 commentaire sur “Soirée « TransCyberien – Bring back the party into cryptoparty »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *