Séminaire « Vie privée, mobile et sécurité »

Après-midi d’étude autour des questions du mobile, des objets connectés, de sécurité, de liberté de choix et de vie privée, organisée par le département systèmes réseaux, cybersécurité et droit du numérique (SRCD) de l’IMT Atlantique.

Les réponses apportées par la technologie aux besoins de vie privée

Le numérique est au cœur d’enjeux institutionnels, économiques, technologiques – capables de surveiller massivement les internautes, comme de fournir un formidable espace collaboratif et d’échanges. La présentation permettra de revenir sur les enjeux de transparence, de personnalisation de services et de préservation de la vie privée et de fournir un bref descriptif des technologies en soutien à la préservation de la vie privée. Ces réflexions et recherches trouvent place au sein de la chaire multidisciplinaire Valeurs et politiques des informations personnelles, la 1ère chaire de l’Institut Mines Télécom.

Avec :

Maryline Laurent, directrice adjointe du département Réseaux et Services de Télécommunications à Télécom SudParis, Institut Mines-Télécom depuis 2018. Elle dirige l’équipe de recherche R3S (Réseau, Systèmes, Services, Sécurité) du laboratoire CNRS UMR 5157 SAMOVAR depuis 2013. Elle est cofondatrice de la chaire de l’Institut Mines-Télécom Valeurs et politiques des informations personnelles. Ses thématiques de recherches portent sur la sécurité et la  protection des données personnelles pour différents environnements : Internet des objets, cloud, réseaux sociaux. Elle est éditrice associée du journal Annals of Telecommunications et Security and Communication Networks. Elle a coédité plusieurs ouvrages dont « La gestion des identités numériques », Edition ISTE en 2015.

Vers un habitat intelligent… mais fortement indiscret : la maison connectée sous l’angle de la vie privée

Parallèlement au développement d’Internet, les citoyens sont devenus de plus en plus exposés aux fuites de données personnelles dans leur vie numérique. Cela a commencé avec le traçage lors de l’utilisateur lors de sa naviguation sur le web depuis un ordinateur, puis l’arrivée des smartphones a largement renforcé cette tendance : la collecte de données a alors connu un accroissement non seulement en volume mais également en sensibilité, du fait du caractère intrusif des données disponibles. L’arrivée des objets connectés que nous sommes invités à acheter et déployer dans nos foyers est un nouvel élément de cette tendance. Derrière leur apparence anodine, des éco-systèmes complexes sont en train d’être mis en place derrière faisant intervenir de nombreux acteurs aux modèles économiques variés. Cette présentation fera en particulier état de travaux menés au sein du projet IOTics sur cette thématique.

Avec :

Vincent Roca, chargé de recherche chez Inria, au sein de l’équipe Privatics. Il travaille depuis 2012 sur différents aspects liés au respect de la vie privée. Il a en particulier piloté coté Inria le projet Mobilitics avec la CNIL sur les risques en matière de vie privée liés à l’usage de nos smartphones, et actuellement le projet IOTics qui étend ce travail aux objets connectés et à l’habitat intelligent avec une approche multidisciplinaire. Il est également l’un des enseignants du MOOC sur le « respect de la vie privée dans le monde numérique » dont les deux premières sessions sur FUN ont rassemblé plus de 23000 inscrits (https://www.fun-mooc.fr/courses/course-v1:inria+41015+session02/) et co-éditeur du tout nouveau Livre Blanc sur la Cybersécurité d’Inria.

Les pisteurs dans applications Android®, un enjeu pour la vie privée

Exodus Privacy est une association loi 1901 créée en 2017 et animée par des hacktivistes. Elle développe une plate-forme (nommée εxodus) d’analyse du respect de l’intimité et de la vie privée par les applications Android. Cette plateforme (https://reports.exodus-privacy.eu.org/fr/) met à disposition du public des rapports listant, entre autres, les pisteurs embarqués dans les applications Android.

Au cours de cette conférence, deux membres présenteront les résultats de l’association.

Avec :

MeTaL_PoU, présidente d’Exodus Privacy et créatrice des contenus pédagogiques

Lovis IX, roi des serveurs et des sauvegardes.

La neutralité des terminaux

Le règlement « Internet Ouvert » protège la neutralité du net en Europe. Pour autant, les utilisateurs sont-ils vraiment libres d’utiliser les applications et d’accéder aux contenus qu’ils souhaitent ? En quittant  l’ère des PC et de l’hégémonie du Web nous avons peut-être gagné en sécurité mais nous avons aussi perdu une part de notre liberté de choix. Cette présentation reviendra sur les limites que nous imposent nos smartphones et la façon dont ils orientent nos choix.

Avec :

Vincent Toubiana, chargé de mission « Économie Numérique » à l’Arcep. Avant de rejoindre le régulateur des communications électroniques et des postes, il était technologiste à la CNIL et a effectué une mission à l’Office of Technologie de Fédéral Trade Commission.

Conclusion et Synthèse – Annie Blandin (IMT Atlantique / Conseil National du Numérique) ; Sous réserve.

Décrypter 7 février Région de Rennes
IMT Atlantique Bretagne-Pays de la Loire, 2, rue de la Châtaigneraie, 35510 Cesson-Sévigné Carte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *